On a rencontré Luc, un particulier passionné par les voitures de collection qui se fait envoyer, notamment, des pièces automobiles fragiles, grâce à Cocolis. Convaincu par le cotransportage, il en parle dans cet entretien, comme il en parle si souvent autour de lui ! 

Un passionné passionnant…

Pouvez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Luc G., je suis vice-président de la société Vipp, un centre de gestion de la relation client en Afrique centrale. 

J’utilise Cocolis à titre personnel, et de manière régulière.

La réactivité de votre équipe et de vos utilisateurs est impressionnante ! 

Luc G. membre de Cocolis –

Quelle a été votre première expérience de Cocolis ?

Je restaurais deux véhicules de collection. Et pour cela, il me fallait des pièces que je n’aurais pas trouvées ailleurs. Je devais me faire expédier des ailes arrières de Triumph TR2 à Paris, mais je ne trouvais pas de livraisons à bas prix ET de qualité. Ce sont en effet des pièces fragiles. 

Une Triumph TR3 sur la route

J’ai réalisé une recherche sur Internet, et j’ai donc reçu mon premier colis via Cocolis ! J’ai fait transporter ces ailes arrières sans emballage particulier, mais à plat, à l’arrière d’un véhicule. Elles sont arrivées sans heurt. 

J’ai ensuite réutilisé Cocolis pour le même type d’envois, toujours vers Paris.

Quels objets avez-vous reçus grâce à Cocolis ?

Un cotransportage, notamment, m’a impressionné, par sa rapidité.  Je devais récupérer cinq pneus venus des alentours de Lyon, et quelqu’un pouvait passer quelques heures après. Le soir même ou le lendemain, le colis était livré. 

Luc G. un passionné de voitures de collection

A part ça, je me suis fait envoyer diverses pièces automobiles, ainsi que des radiateurs. A présent, je recommande à mes amis de se faire envoyer des pièces automobiles par cette voie. 

Avez-vous également une expérience de cotransporteur sur Cocolis ?

Non, je n’ai pas eu le réflexe ; mais je pourrais. Pourquoi pas ! Peut-être un jour ?

En revanche, j’utilise Cocolis d’une autre manière : la plateforme me permet de calculer combien coûteraient, en tout, l’achat d’un objet et son acheminement. Je sais ainsi si je peux me le permettre. 
C’est ce que j’ai fait pour les radiateurs très lourds achetés à Bayonne. J’achète souvent des objets sur leboncoin, donc c’est pratique pour se faire une idée. Si c’est compliqué d’acheter, je laisse tomber.

Casser la tirelire ou ne pas casser la tirelire ?

Un utilisateur serein

Quels aspects vous importent le plus, chez Cocolis ?

L’un des avantages, par rapport à bon nombre d’autres sites, c’est la simplicité d’utilisation de la plateforme, qui est vraiment intuitive !

Un site conçu pour vous aider !

Le fait que l’argent passe par la plateforme, par exemple, puis qu’il soit bloqué jusqu’à ce que le cotransporteur obtienne le code, à la livraison, est une solution ingénieuse, et préférable à une rémunération directe. 

“Ce que j’apprécie chez Cocolis, c’est sa fiabilité, son prix, la possibilité de faire acheminer des objets encombrants mais fragiles, et l’aspect relationnel

Luc G.

Cocolis permet d’économiser sur les frais d’essence et de péages, mais par-dessus tout, incite à prendre soin des colis transportés. Les cotransporteurs ont envie de faire correctement leur tâche, d’autant plus que ce n’est pas leur métier. Peut-être se mettent-ils davantage à la place d’autres particuliers, aussi. S’il y a besoin d’envoyer un vase, de la vaisselle fragile dans un coffre, il n’y a pas de risque que ce soit cassé. 

Les membres de Cocolis sont motivés par « l’idée de rendre service. »

Ainsi, quand on me demande si je n’ai pas peur de confier mes colis à des particuliers que je ne connais pas, je réponds que non, pas du tout. C’est même un transport bénéfique pour tous les acteurs impliqués !

Je n’ai jamais eu de soucis avec Cocolis. Je ne suis pas plus inquiet que si je passais par un service professionnel, qui peut très bien perdre mon colis. Cette confiance qui s’instaure entre utilisateurs de Cocolis est précieuse. 

Cotransporter, pour échanger

“Cocolis m’a impressionné à la fois par son modèle économique et par la qualité des relations qu’il pouvait y avoir.”

Luc G.

Deux de mes expériences témoignent du côté convivial de Cocolis. Un cotransporteur m’a un jour livré des pièces automobiles. Il ne connaissait rien aux voitures anciennes, mais il s’est beaucoup intéressé à la question, finalement ! 

De même, un particulier m’avait dit, au début, qu’il avait un rendez-vous, et ne pouvait pas rester après m’avoir livré. Or, nous avons beaucoup sympathisé, et il ne semblait plus avoir de rendez-vous ! Nous sommes restés à discuter pendant une heure. 

Ces contacts que stimule Cocolis me semblent primordiaux. La plateforme recrée des relations d’humain à humain, en même temps que la solitude devant leur écran tend à lasser les gens. Il y a une vraie recherche de contact humain, à laquelle répond Cocolis. 

Je suis, du fait de mon activité professionnelle, particulièrement sensible aux problématiques de relations clients, et aux services apportés aux clients par les entreprises. Nul doute que Cocolis l’est aussi !

Je recommande sans cesse Cocolis à mes amis et à mes clients pour envoyer leurs colis, donc je peux le recommander aux lecteurs de ce blog également !